Rechercher

Carrière Barrois : bientôt une zone d’attractivité touristique

Hier soir, nous avons assisté à une réunion à l’hôtel communautaire de la Communauté de Communes de Freyming-Merlebach. Organisée par le maire Pierre Lang, cette table ronde avait pour but de réunir les acteurs et utilisateurs réguliers de la carrière Barrois pour parler de l’avenir de ce joyaux du bassin Houiller Lorrain. Autour de la table, des élus de la Communauté de Communes, des représentants d’associations sportives et de protection de la nature mais aussi des collectivités locales comme les offices du tourisme, police municipale etc…


Après avoir évoqué un ambitieux projet de création d’une zone d’attractivité touristique sur ce territoire de 250 hectares (désormais propriété de CCFM), Pierre Lang a donné la parole à Jean-Baptiste Lusson, président du GECNAL (Groupement d’Etude et de Conservation de la Nature en Lorraine). Avec une très belle présentation audiovisuelle, Jean-Baptiste Lusson a souligné les importants enjeux de biodiversité dans la carrière Barrois. En admettant que la carrière Barrois doit bénéficier à tous les habitants du Bassin Houiller afin que chacun puisse y pratiquer ses activités dans le respect des autres, le jeune président du GECNAL a précisé qu’il y aura toutefois une ligne rouge à ne pas franchir « la destruction d’espèces rares et protégées ».


À tour de rôle, les différents représentants associatifs ont pris la parole pour évoquer le manque de civisme de certains utilisateurs de la carrière comme les pratiquants de motocross ou de quad (strictement interdits) ou la divagation de chiens non tenus en laisse qui causent parfois de sérieux dégâts dans les refuges d’espèces protégées. Pierre Lang a assuré que la police municipale serait intransigeante face à l’incivisme des usagers de la carrière.

Concernant cette zone d’attractivité touristique, plusieurs propositions ont été faites comme la création d’un arborétum, d’un observatoire ou un auditorium de la faune sauvage mais aussi des manifestations pédagogiques autour d’une maison de la nature. Pierre Lang a aussi souligné sa volonté d’y créer un espace d’accueil du public avec des chalets de restauration ou simplement des buvettes.

Voilà un petit résumé de la réunion d’hier soir, nous faisons désormais parti de ce comité de pilotage qui devrait se réunir de temps à autres et nous vous tiendrons informé de l’évolution de cette zone d’attractivité, n’hésitez pas à commenter et faire vos suggestions…


0 vue